Nouveau : Essayez mon AI Bot nouveau film

L'ère du capitalisme de surveillance : sommes-nous des pions ou des joueurs d'échecs ?

Ce billet a été coproduit avec Peter Van

The Guardian et The Baffler ont tous deux publié une critique du dernier livre de Zuboff. L'ère du capitalisme de surveillance".  The Guardian posits que les humains deviennent les pions de l'État de surveillance des entreprises et des gouvernements :

"Le capitalisme de surveillance, érigé en code de la vie quotidienne, efface à la fois le libre arbitre et les marchés libres... La litanie des expériences appropriées est répétée si souvent et si largement que nous devenons insensibles, oubliant qu'il ne s'agit pas d'une imagination dystopique de l'avenir, mais bien du présent"

Le Baffler est l'objet d'un excellent, long et très approfondi compte rendu de la part de Evgeny Morozov du dernier livre de Zuboff. En 10 chapitres, il partage ses idées sur la manière dont nous sommes "programmés par le capitalisme

Le "capitalisme managérial" a chassé et automatisé le corps ; le "capitalisme de surveillance" chasse et automatise l'esprit... Une entreprise a gagné des milliards grâce à la rhétorique contre-culturelle de l'autonomisation et de l'autodétermination de l'individu, nous exhortant tous à "penser différemment" - de préférence en payant pour ses produits onéreux".

Il semble que chaque jour, des pratiques contraires à l'éthique et des résultats intentionnels ou non de la surveillance soient révélés. C'est une très bonne chose pour la sensibilisation, mais il manque encore un récit bien articulé et praticable qui puisse nous rallier à un monde meilleur, un monde alimenté par la technologie mais fondé sur des principes humanistes.

4699

Points de vue


Tags

bulletin d'information

* indique le besoin
dernier livre