Nouveau : Essayez mon AI Bot nouveau film

Et si la croissance économique n'était plus possible au 21e siècle (bonne lecture via TheWeek.com)

Ce billet est tout à fait pertinent et soulève des questions essentielles. Ne manquez pas de le lire dans son intégralité.

Et si la croissance économique n'était plus possible au XXIe siècle ?

Un scénario possible, avec des nouvelles étonnamment bonnes pour l'Américain moyen, est que les contraintes sur la croissance forceront les dirigeants politiques à accepter la redistribution comme outil politique. En effet, si nous ne parvenons pas à retrouver le chemin d'une prospérité largement partagée, la redistribution est le seul moyen de sauver la classe moyenne. De nombreux économistes ont prévenu que l'ancien modèle était en train de disparaître. Dans un document très citéDans cet ouvrage, Robert Gordon affirme que la croissance rapide que nous tenons pour acquise est non seulement anormale d'un point de vue historique, mais qu'elle est également susceptible de ralentir de manière significative au cours du 21e siècle, en soulignant notamment que la diminution des rendements technologiques constitue un frein majeur. Les pays développés ont déjà choisi le "fruits à portée de main"Selon lui, les innovations futures produiront beaucoup moins de croissance. Steven King, économiste en chef chez HSBC, De la même manière, la Commission fait valoirLa raison sous-jacente de la stagnation est qu'une partie de l'économie de l'Union européenne est en train de s'effondrer. Le demi-siècle de développements ponctuels remarquables dans le monde industrialisé ne se répétera pas...il n'y a pas de solution politiquement réalisable au problème du changement climatique à moins que les États-Unis et la Chine ne reconnaissent honnêtement le changement climatique.onnexion entre la restriction des émissions et la limitation de la croissance

Chart_Week

Les conclusions qui découlent de ces observations sont sans appel. L'ancien paradigme économique reposait sur une croissance non durable, nous devons donc changer de paradigme. Pendant des décennies, l'augmentation de notre niveau de vie s'est faite au détriment de notre environnement et de l'avenir de nos enfants. La biocapacité de la planète n'est tout simplement pas suffisante pour nous permettre de sortir par la croissance des discussions morales désordonnées sur la distribution. L'idée que l'inégalité n'est qu'une inefficacité à corriger par une solution technocratique ou une croissance perpétuelle n'est plus tenable.

4334

Points de vue


Tags

bulletin d'information

* indique le besoin
dernier livre