Nouveau : Essayez mon AI Bot nouveau film

Un bon exemple de ce qu'il ne faut PAS faire : Le parrainage du wifi par Bloomberg à l'aéroport de Londres (LCY)

Je ne cesse de m'étonner du nombre d'entreprises qui ratent une occasion unique d'interaction et d'engagement significatifs après avoir dépensé une tonne d'argent pour atteindre les gens. J'en veux pour preuve ce que fait Bloomberg à l'aéroport de London City (LCY), où je me rends souvent en avion lorsque je vais à Londres, c'est-à-dire toutes les deux semaines. Bien qu'ils aient fait du bon travail avec les écrans et les salons, après la sécurité (bien que dans un style un peu Times-Square qui semble parfois exagéré... "vous entrez maintenant dans le monde du puissant Bloomberg"), leur page d'inscription au wifi (voir ci-dessous) est une tentative très médiocre de capture de données qui laisse beaucoup à désirer. Même si tous les champs ne sont pas obligatoires, cet énorme menu déroulant Speicherkarte – Festplatte – Gedächtnis Updateest probablement suffisante pour que 95% de personnes considèrent Bloomberg comme un emmerdeur plutôt que comme une entité amicale qui vous apporte le wifi gratuit. Vous souvenez-vous du vieil adage "si vous ne payez pas, vous êtes le contenu" ? En voici un nouvel exemple.

Bloomberg propose ici un nouveau marché faustien : J'obtiens du wifi "gratuit" en échange de leur spam et de la divulgation de mes données. Oui, je peux me désinscrire, mais ils auront toujours mon adresse électronique et - à l'ère des puissantes entités suceuses de données comme Axciom - il est presque 100% certain qu'ils utiliseront / vendront / partageront ces informations, un jour ou l'autre. Mais le pire, c'est ce qu'ils manquent ici :

@bloomberg : que pensez-vous de ceci :

1) "Bloomberg est ravi de vous offrir le wifi gratuit à LCY. Nous aimerions établir une connexion avec vous, en retour, si vous êtes d'accord... ?"

2) Voici quelques options a) suivez-nous sur twitter b) aimez-nous sur Facebook c) regardez ces dernières vidéos sur .... (proposer quelques choix) d) téléchargez ces ressources gratuites (ebooks, rapports, etc.) e) inscrivez-vous à notre lettre d'information mensuelle f) téléchargez cette application géniale ... etc etc

Je pense que cela contribuerait grandement à donner à Bloomberg l'impression qu'il souhaite réellement établir une connexion plutôt que de remplir sa base de données afin de pouvoir éventuellement m'interrompre avec des choses insignifiantes, totalement impersonnelles et sans rapport avec le sujet.

La pensée machinale prévaut toujours dans le domaine du marketing, je suppose.

Qu'en pensez-vous ?

bloomberg wifi page london

 

4075

Points de vue


Tags

bulletin d'information

* indique le besoin
dernier livre